27 Jul

Notre projet actuel

​​Notre équipe travaille actuellement sur la traduction d'une série d'histoires bibliques (Evangiles)

 

Toutes les vidéos sont traduites et produites par l'équipe de Caté Signe

 

L'équipe de traducteurs

Plusieurs professeurs de langue des signes sourds chrétiens et une professeure de religion formée à la langue des signes, à la langue des signes tactile et au braille  unissent leurs efforts pour réaliser des vidéos en langue des signes facilement accessibles à tous.

 

Mais pourquoi est-il nécessaire de traduire la Bible en langue des signes ?

 

Notre projet actuel

 

La langue des signes, c'est la langue avec laquelle les Sourds se sentent le plus à l'aise, avec laquelle ils pensent et prient intérieurement.

 

Traduire la bonne nouvelle de Christ en langue des signes favorise l'émergence de communautés de croyants fortes qui contribuent elles mêmes au rayonnement de la la "Parole de Dieu" !

 

Pour avoir une église solide, il faut que chaque croyant puisse voir, étudier, mémoriser la Bible dans sa propre langue. La rendre accessible favorise la croissance spirituelle dans les dimensions  collective et individuelle.

 

 

La narration de récits bibliques en langue des signes

 

La langue des signes est une langue à tradition orale, elle ne possède pas d'écriture.

Comme c'est le cas pour la plupart des langues orales, la connaissance se transmet au travers d'histoires faciles à retenir et à transmettre.

De nombreux Sourds apprécient d’apprendre au moyen d’histoires, de poèmes, de chants et de jeux.  En conséquence, l'équipe de Caté Signe a choisi de traduire des récits bibliques.

Les courtes vidéos d’environ 5 à 10 minutes permettent aux sourds de rester attentifs pendant ce laps de temps et de mémoriser ces récits bibliques. Ils peuvent ensuite les raconter facilement à d’autres.

L'accès à ces histoires de la Bible en langue des signes est possible grâce aux moyens techniques visuels. Le travail se déroule d'une manière similaire à une traduction en langue parlée, avec pour résultat des vidéo diffusées par carte SD, DVD ou sur internet.

Notre méthodologie: s'approprier le sens des histoires en 3 étapes

Pour quelles raisons ?

  • Etant donné que la langue des signes n'est pas universelle, notre équipe a tenté d'élaborer une méthodologie spécifique afin de rejoindre un maximum de sourds.
  • La langue des signes n'est pas la langue maternelle des sourds puisque 90% des enfants sourds  naissent de parents entendants. Elle est leur langue naturelle, celle qui leur est naturellement accessible.
  • Etant donné que la langue des signes n’est pas transmise dans le milieu familial, elle se diffuse autrement, principalement dans les écoles pour sourds ou les internats où ce sont les plus grands qui transmettent leur langue naturelle aux plus petits. (acquisition tardive et pauvre pour certains)
  • Les écoles pour sourds sont depuis toujours le berceau de la communauté et de la culture Sourde

« Dans l’environnement informel des dortoirs, les élèves non seulement apprennent un langage des signes, mais découvrent le contenu d’une culture. Les écoles deviennent donc le pivot des communautés qui les entourent, un centre où la culture des générations passées est sauvegardée pour la génération suivante... Ce mode de transmission unique en son genre est au cœur de la culture sourde.» (Padden & Humphries,1988, cités par Sacks)

  • En Europe, la langue des signes a été interdite dans l'enseignement pendant 100 ans (1880-1980) et s'est appauvrie.
  • Communauté sourde = communauté opprimée

Insécurité linguistique : français/langue des signes

 

Notre méthodologie:

 

A. L’histoire est racontée en langue des signes iconique et en mime

Le traducteur adopte comme stratégie d’illustrer, de donner à voir tout en disant. Ces structures iconiques…très imagées …constituent la partie la plus élaborée de la langue des signes. 

Le traducteur dit en montrant

B. Ensuite, il s’agit d’une version de ces mêmes histoires en langue des signes standards

Le traducteur dit sans montrer

C. Et enfin, nous proposons des dialogues sous formes de questions/réponses en langue des signes

 

Extrait d'un article paru dans "Traduire" en mai 2017 Wycliffe

Les Sourds dans l'Eglise

Traditionnellement, les communautés chrétiennes proposent aux sourds des Bibles imprimées et une interprétation du culte en langue des signes. Ce sont des solutions limitées pour les raisons suivantes.

 

1. Bibles imprimées

Pour les sourds, la langue du coeur reste celle des signes. Même s'ils apprennent une langue écrite, celle-ci restera toujours une langue étrangère pour eux. La Bible imprimée ne les touchera jamais comme si elle leur était communiquée en langue des signes. Les sourds aspirent à la vie spirituelle, mais l'accès à l'écrit leur est trop difficile;

 

2. Les prédications interprétées en langue des signes

Comme la plupart des groupes linguistiques sans littérature écrite, les sourds apprécient particulièrement les histoires. Malheureusement, une prédication traditionnelle comporte souvent des anecdotes, des jeux de mots, des verstes bibliques et d'autres informations auxquelles les sourds n'ont pas accès. Un interprète doit alors expliquer le contexte de ces détails, ce qui prend trop de temps par rapport au rythme de la prédication parlée. De ce fait, l'interprétation demeure incomplète et souvent difficile à comprendre.
 

Beaucoup de sourds ne connaissent pas l'histoire de Jésus.

En tant que chrétiens, n'oublions pas les 70 millions de personnes sourdes dans le monde qui ont besoin de la parole de Dieu aussi dans leur langue.

 

À propos

La Bible en langue des signes